Stimuler le développement économique de la filière bois

Baromètre économique

09.12.2020

Comme chaque année à pareille époque, l’Office économique wallon du bois publie son analyse de l’évolution du prix des bois sur pied des principales essences récoltées en forêt publique en Wallonie.

Pour 2020, les principaux enseignements sont les suivants :

  • Du côté des résineux, le douglas a le vent en poupe et prend le leadership au niveau des ventes de cet automne. Les mélèzes restent demandés mais ne connaissent pas de réelle embellie avec un prix demeuré stable. Après deux années catastrophiques, l’épicéa se stabilise dans un premier temps puis amorce une légère en reprise à mi-saison. Finalement, les pins souffrent d’un désintérêt inquiétant, qui continue d’entraîner leurs cours vers le bas.
  • Au niveau des feuillus, les lots proposés à la vente ont d’une manière générale facilement trouvé acquéreur à la satisfaction de leurs propriétaires. Suite à son recul de 2019, le chêne s’est stabilisé tandis que le hêtre s’est sensiblement redressé. Le frêne et le peuplier, malgré un recul perceptible, sont toujours prisés.

Le baromètre complet est disponible ici.