Stimuler le développement économique de la filière bois

Peste porcine africaine

15.05.2020

Communiqué de presse

 

Réouverture de la forêt en zone infectée par la peste porcine africaine dans le respect des mesures de confinement COVID19.

La Ministre wallonne de la Forêt, Céline Tellier, était à Virton ce 15 mai pour annoncer une bonne nouvelle aux habitants de la zone infectée par la peste porcine africaine : le nouvel arrêté entré en vigueur ce 15 mai autorise à nouveau la circulation des usagers de la forêt en zone infectée par la peste porcine africaine sous certaines conditions. Dans un premier temps, seuls les citoyens habitant à proximité de la forêt gaumaise pourront profiter de cette réouverture. En effet, le tourisme et les déplacements en voiture à des fins récréatives restent interdits jusqu’à nouvel ordre dans le cadre des mesures de confinement liées au Covid-19.

« A côté du COVID-19, une autre crise sanitaire touche depuis septembre 2018 notre région et en particulier le sud de la Province du Luxembourg : celle de la peste porcine africaine.  Mais les efforts et la solidarité peuvent payer : nous avons maintenant des signaux positifs qui indiquent une prochaine sortie de crise. Ceci nous permet d’envisager sereinement la réouverture de la forêt gaumaise pour ses différents usagers et en premier lieu ses habitants », se réjouit la Ministre de la Forêt, Céline Tellier.

Pour rappel, les forêts gaumaises en zone infectée étaient interdites à la circulation des usagers – promeneurs et cyclistes notamment – en raison des mesures de précaution prises dans le cadre de la lutte contre la peste porcine africaine.  En date du 24 mars dernier, la Ministre de la Forêt, Céline Tellier, avait déjà autorisé sous certaines conditions de biosécurité la reprise des travaux forestiers et de l’exploitation forestière dans la zone infectée par la peste porcine africaine (PPA).

 

La peste porcine africaine sous contrôle mais pas encore vaincue.

Afin d’éviter de devoir fermer à nouveau l’accès aux forêts, comme cela avait été le cas en octobre dernier à la prise de fonction de la Ministre, celle-ci a préféré s’assurer que toutes les conditions sanitaires étaient remplies avant d’envisager la réouverture.  Malgré les mesures de confinement liées à la lutte contre le COVID19, le Département Nature et Forêt du Service public de Wallonie a poursuivi ses efforts pour limiter au strict minimum la population de sangliers dans la zone notamment durant ce mois de mars, une période favorable pour les mises bas des laies.  La situation est jugée sous contrôle par le Comité stratégique Peste porcine africaine. Aucun nouveau cas positif n’est par ailleurs à déplorer depuis l’ossement découvert à Bellefontaine le 4 mars 2020.

Ces éléments permettent d’envisager une réouverture à la circulation pour l’ensemble des usagers.  Cette évolution positive se base aussi sur les recommandations du Comité scientifique auprès de l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA), sollicité par la Ministre, qui préconise une reprise sous conditions de la plupart des activités en forêt.  Des précisions sur les différentes activités seront apportées dans le cadre du prochain arrêté ministériel. 

La lutte contre la peste porcine africaine doit toutefois se poursuivre et une vigilance devra se maintenir : il reste une présence limitée de sangliers et pour éviter tout risque de contagion, les efforts pour éliminer la population de sangliers en zone infectée mais aussi en zones d’observation renforcée et de vigilance se poursuivront. Certaines restrictions d’accès à la forêt resteront donc nécessaires afin de garantir la sécurité des promeneurs et limiter tout risque de propagation du virus et de reprise de l’épidémie.

  • Interdiction de quitter les sentiers et chemins y compris pour les cueillettes de champignons ou de fleurs
  • Interdiction de la circulation de nuit (des tirs seront poursuivis)
  • Interdiction de jeux dans les bois pour les mouvements de jeunesse

Pour la Ministre Céline Tellier : « Cette réouverture plus large aux promeneurs et cyclistes bénéficiera surtout aux locaux dans un premier temps mais c’est clairement un signe d’espoir pour cette région de Gaume durement touchée par l’épidémie de peste porcine africaine depuis septembre 2018. Je tiens à remercier la population pour sa patience et sa solidarité face à cette crise et à souligner la collaboration et le travail accompli par l’administration wallonne dans la gestion de cette crise. Je suis d’ailleurs attentive à ce que les efforts de recrutement se poursuivent au sein du DNF pour que l’administration puisse continuer son travail de terrain difficile en période de crise. Nous avançons avec ma collègue Valérie De Bue en charge de la Fonction publique en ce sens ».

 

CONTACTS PRESSE :

Céline Tellier – Ministre wallonne en charge de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal

Nathalie Guilmin – nathalie.guilmin@gov.wallonie.be +32 499 20 70 16

SPW

Nicolas Yernaux – nicolas.yernaux@spw.wallonie.be +32 486 95 99 40