Image

Rendez-vous le 7 mai 2021 pour découvrir les lauréats !

Créées à l'initiative de l’ensemble des composantes de la filière bois wallonne, les Fibres d'or récompensent des entreprises ou professionnels qui ont apporté une contribution significative à l’essor du bois en Wallonie. Cette récompense est décernée tous les deux ans, au cours d'une soirée de gala organisée en marge des traditionnelles Rencontres Filière Bois. Pandémie oblige, les Fibres d’or seront cette année exceptionnellement décernées en ligne le vendredi 7 mai 2021, à partir de 13h15.

Et les nominés sont...

Innovation procédé

  • Durwood, pour le développement de solutions de remplacement à la créosote dans la préservation du bois.
  • Hoffmann Frères, pour l’intégration de son poste de contrôle qualité automatisé au sein de la chaîne de production.
  • ITS Energy, pour la production de charbon de bois à partir d'essences de bois wallonnes dans une logique de circuits courts.
  • Prefabois, pour la préfabrication en usine, l’usinage de grumes par robots et le recours à une usine mobile lors de la fabrication du carport solaire de Pairi Daiza.
  • Timbtrack, pour le développement d’un scanner dendrométrique, outil numérique pour la gestion des forêts.

  • Chimsco, pour sa poutre bois-métal « Posi » extrêmement légère et résistante.
  • Depro Profiles, pour sa gamme « Hydro » d'accessoires de revêtement de sol adaptée aux conditions humides.
  • Mathy by Bols, pour sa gamme de mobilier « Asymetry » développée selon les principes de l’économie circulaire.
  • Stabilame, pour son mur en CLT « Stabigreen », cloué avec des clous en bois.
  • Unilin, pour son panneau MDF « Fibralux MR Black Super Matt » coloré en noir dans la masse avec un revêtement de finition super mat sur les deux faces.

Innovation Produit

Jeune entrepreneur

  • François Amorison, gérant de Durwood, actif dans le développement de solutions de remplacement à la créosote pour la préservation du bois.
  • Sébastien Bauwens, Christophe Burton, Martin Giaux, Gilles Lacroix et François Lehaire, gérants de Ter-Consult, bureau d’études qui développe et utilise de nouvelles technologies au service de l'arbre, des forêts et de l'environnement.
  • Romain De Smedt, gérant de De Smedt Bois, actif dans la production de bois de chauffage et la distribution de combustibles bois et de palettes.

  • Chimsco, spécialiste de la construction bois, pour l’organisation de formations, de séminaires, de séances de coaching et d’activités de team building.

Formation

Portrait des candidats

Rendez-vous du 12 avril au 3 mai sur la chaîne YouTube des Rencontres Filière Bois pour découvrir un portrait des nominés.

Le jury

Sylvie Loutz

Gestionnaire de projets en construction durable à la Direction du Développement durable du SPW

Thomas Baudot

Chargé de mission structuration filière bois au sein de l'interprofession Fibois Hauts-de-​France

Renaud Delhaye

Expert en transformation numérique des entreprises à l’Agence du Numérique

La cérémonie

Rendez-vous le 7 mai 2021, de 13h15 à 14h, sur la chaîne YouTube des Rencontres Filière Bois

A propos de la Fibre d'or

Le trophée de la Fibre d’or représente un fragment de cellule de bois, plus précisément de douglas, grossi 650 fois. Il a été fabriqué par impression 3D en acier inoxydable recouvert d’une microcouche d’or. Le recours à la fabrication additive contraste avec la transformation du bois en général, qui est un prototype de fabrication soustractive, par enlèvement de matière. La fibre d’or est un fragment de cellule. Le terme cellule appartient au domaine naturel ; il évoque le métabolisme et la physiologie. Le terme fibre par contre appartient plutôt au domaine artificiel ; il évoque la fabrication, la performance mécanique associée à la légèreté. Dès lors, par ce qu’il représente puis par son nom, ce trophée constitue une forme de trait d’union entre les deux états successifs du bois qui mobilisent toute une filière: la matière vivante puis le matériau.